Retours d’expériences des entreprises du territoire de Saclay – UFR STAPS Plateau de Saclay

Rencontre n°2

Bien-être au sein de la formation UFR STAPS et SUAPS.

Ils sont des professeurs convaincus que l’éducation scolaire par le corps, par la motricité et par le biais d’activités physiques, sportives et artistiques est un moyen de former l’intelligence, la citoyenneté et la santé.

Olivier Bony, Formateur  

DSC_0057.jpg

La société actuelle surcharge le quotidien des étudiants et fractionne l’attention. Cela amène un sentiment d’insécurité et de stress. Aujourd’hui on valorise beaucoup la performance dans notre société, le dépassement de soi, l’engagement collectif, qui sont synonyme de « réussite », et le sport est associé au bien-être.

Cependant il a constaté que le sport ne fait pas seulement que du bien. Nous sommes souvent amené a vouloir dépasser nos propres limites.

Mais a quel moment écoute-t-on son corps ?

A quel moment pense-t-on son corps autrement que comme une machine au service de notre ambition ?

Pour performer dans le sport, il y’a également besoin de l’aspect psychologique, relationnel et la notion de récupération. S’il n’y a pas de récupération tant physique que psychologique, nous n’arriverons pas au haut niveau, que ce soit dans l’entreprise ou le sport. 

Comment aujourd’hui l’école peut être moins violente avec ces enfants « différents » qui n’ont pas les mêmes codes ou des difficultés particulières ? Nous pouvons appliquer ces pratiques, de préparation mentale, de sophrologie, yoga, danse, étirements, focalisation de l’attention … On leur permet ensuite de réussir et s’engager davantage. Lorsqu’il pratique l’élève n’a rien à réussir donc rien à rater, donc dans ces pratiques on oublie la notion de compétition. 

Patrick Maupu, directeur du SUAPS

DSC_0061.jpg

Le SUAPS est un service université des activités physiques et sportives, commun et obligatoire dans chaque université française (au total 69). Une de nos missions est de promouvoir nos activités aux étudiants et personnel. Depuis quelques temps, de nombreux sujets de sport-santé et bien-être dans les universités est évoqué pour tous. Ils s’inspirent beaucoup de l’université de Grenoble et Evry. Aujourd’hui 15% des activités proposées se rattachent à des activités de bien-être (sophrologie, Qi Gong, pilates, yoga…) existantes suite à une véritable demande. 

Claudie Labourdette, professeure de danse et chargée du projet « Campus en forme »

DSC_0065.jpg

Elle a créé « Campus en forme » à l’université avec des ateliers avec un axe de sensibilisation à plusieurs approches du corps, destiné aux étudiants et au personnel pendant 1 semaine.  

L’idée est de se demander, « qu’est ce qui peut me faire du bien? ».

Ce projet mérite encore d’être découvert par les étudiants qui y participent moins que le personnel. Une unité d’enseignement a également été créé par la suite nommée « Sport Santé et médiation corporelle douce ». 

http://www.u-psud.fr/fr/universite/composantes/ufr-staps.html

Publicités

Retours d’expériences des entreprises du territoire de Saclay – Moodwork

Présentation du WAWlab

Les ateliers sont là pour expérimenter, pour comprendre ce qui est mieux pour soi, pour l’entreprise, l’organisation. Une pratique bonne dans une organisation ne le sera pas nécessairement partout. Pour cette rencontre, nous avons voulu comprendre et connaitre qui avait utilisé tel ou tel outil dans les entreprises.

80 personnes se sont inscrites pour cet évènement, et nous les remercions sincèrement ! 

DSC_0140.jpg

Rencontre n°1

Moodwork

Léopold Denis, co-fondateur

C’est une solution digitale pour la qualité de vie au travail qui est née il y a 3 ans de 3 types d’acteurs : des chercheurs en psychologies et sciences comportementales, spécialisés en intelligence émotionnelle et sur le burn-out, des chefs d’entreprises, et les 2 fondateurs. Aujourd’hui Moodwork accompagne 15 000 salariés dans une trentaine d’entreprises.

Ils s’appuient sur les travaux d’Yves Clot.

2 grands types de facteurs qui influencent la qualité de vie au travail :

  • Organisationnel : charge de travail, les horaires, le type de management…
  • Individuels : sur lesquels on peut avoir un impact, la façon dont on gère nos émotions, notre stress, dont on communique…

D’après les recherches, ces deux facteurs pèsent autant dans la balance de la qualité de vie au travail, nous sommes donc également des acteurs pouvant agir dessus.

Le but est de pouvoir accompagner un grand nombre de personne individuellement, grâce au digital.

L’idée est que chaque personne devienne acteur de sa qualité de vie au travail.

Cela passe par 4 choses :

  • L’analyse, s’autodiagnostiquer
  • L’action, disposer des ressources qui vont influer sur notre qualité de vie au travail
  • L’accompagnement, savoir s’entourer
  • La prévention

DSC_0035.jpg

L’ANALYSE

Moodwork a créé un bilan de bien-être adapté au métier du salarié, mis à disposition tous les 3 mois s’il en ressent l’envie et/ou le besoin. Un bilan d’épuisement professionnel est également disponible sur la plateforme pour les personnes ayant un score faible au bilan de bien être, permettant de sortir les personnes à risque élevé de toute cette phase de déni, et qu’elles soient prises en charge le plus tôt possible.

L’ACTION

Moodwork a développé 3 grands types de ressources, avec des conseils sur une application mobile et application web, suivant les typologies de métiers et les besoins des entreprises.

1 fiche est créée en moyenne tous les 3 jours, permettant un renouvellement et une diversité des contenus.

Des programmes de développement personnels sont également proposés, pour travailler beaucoup plus en profondeur, sur des thématiques comme la gestion du stress, la régulation de l’hyper-investissement, la gestion de la communication… Un live chat accompagne les utilisateurs pour un suivi avec un psychologue du travail qui est à disposition.

Récemment, des conférences en ligne thématiques ont été mises en place, pour sensibiliser sur de nouveaux sujets, auxquels le salarié n’aurait pas forcément pensé instinctivement. A chaque fois un docteur en psychologie explique la théorie, et un psychologue du travail qui va leur expliquer comment mettre ça en place, en pratique…

DSC_0133.jpg

L’ACCOMPAGNEMENT

Des rdv téléphoniques, des visioconférences sont également possibles.

Moodwork est aussi un outil de pilotage pour l’entreprise, permettant la prévention, des retours chiffrés pour les entreprises…

https://moodwork.co